AccueilT é m o i g n e z !
Résumé du 15/10/13
Analyse 2012 d'un témoin
Résumé du 24/09/08
Résumé du 14/01/06
Résumé du 21/02/05

Dépouillé par des escrocs (ripoux) avec des complicités dans le milieu judiciaire, ce site est dédié :

- aux gens morts pour avoir voulu vivre dans un pays libre.
- à ceux qui ont peur et qui envoient des lettres anonymes pour dénoncer la corruption. Elles finissent à la corbeille.
- à ceux qui ont le courage de montrer du doigt les policiers "ripoux", les avocats véreux, les avoués corrompus, les huissiers qui profitent, les juges qui laissent faire, les sectes qui contrôlent les pouvoirs ... quel que soit l'adversaire et les risques de représailles

T é m o i g n e z, défendez-vous, il en restera toujours quelque chose même si votre adversaire détient les pouvoirs. procès douteux, rejoignez-nous : reneforney1@(coupepub)gmail.com; lianeporte38@(coupepub)orange.fr ; reformejustice@(coupepub)yahoo.fr

CONTEXTE GENERAL (voir le résumé du 15 octobre 2013)

Sur Grenoble (38000 Isère - France) des affairistes en réseau se remplissent les poches avec la complicité de juges.

Y ont collaboré des " ripoux " tous associés dans la Sté CPS :

- Un commissaire de police condamné et révoqué CWIKOWSKI Bruno.
- Un responsable de la gendarmerie d'Eybens 38, CHARLON Pierre, condamné à 20 jours d'arrêt.
- Un responsable de la brigade des stups de Grenoble, MARGAILLAN Henri, surpris en train de voler du courrier qui déclare travailler pour CWIKOWSKI Bruno (Sté GCEA - CWK).
- Un ex-brigadier, GIRAUD Paul Maurice, reconverti en détective ...

Des faits troublants :

- Un débit adverse en espèces de 422 607,00 fr. avant l'audience (4/07/01) du juge DOUYSSET Michel.
- Une avocate BOTTA AUBERT Annie qui ne transmet pas les preuves des manipulations (non-lieu 13/01/04, par un 4e jugement de M. DOUYSSET.
- Un juge DEMARCHE B. qui rend un jugement sans pièce ni conclusions.
- Un expert auprès du tribunal en retraite, BUISSON Jean-Marc, reproduit un témoignage de complaisance (similaire à sa relation d'affaire GIRAUD) pour se venger de l'emprunt d'un téléphone prêté à Mme RAYMOND J.
- Un banquier, JALLIFIER Thierry de la Caisse d'épargne des alpes, qui verse illégalement des chèques à mon nom sur les comptes de la partie adverse.
- Un avocat, bâtonnier DREYFUS Denis qui bloque aussi les preuves des faux produits en justice.
- Un avoué CALAS Jean qui prend le relais et fait de même puis renvoie pour fautes son employée Mme SCHULD alors qu'il lui donnait directement les ordres (non-lieu 9/12/03, 3e jugement DOUYSSET) .
- Un huissier ROBERT Christian, qui utilise CHARLON Pierre pour le concours de la force publique pour rendre service à son associé GIRAUD Paul, amant de l'épouse. Ce même huissier qui échappe à toutes les procédures suite aux dégâts causés à ses voisins à Bivier (Montbonnot - 38) lors de la construction de sa villa.
- Un avoué POUGNAND Hervé qui transmet les pièces d'un recours en révision après de multiples pressions.
- Des juges DUBOIS Gérard et FROMANT Olivier, directement sous les ordres du juge DOUYSSET M., qui rejettent (24/04/04) un recours en révision pour dépassement de délais, alors qu"ils ont en mains les preuves que c'est le bureau d'aide juridique qui a mis 6 mois pour désigner l'avoué POUGNAND H.
- Un notaire DESCHAMPS Yves qui écrit qu'il vient d'être désigné au hasard par le tribunal parmi la centaine de notaires locaux, alors qu'il a encaissé 250 000, 00 fr. de la partie adverse. Cela 3 ans avant, pour des actes sur les biens communs sans exiger la double signature ... Ce même notaire DESCHAMPS Y. a renvoyé son employée parce qu'elle a découvert une somme qu'il devait restituer à un client.

D'autres témoins importants de ces pratique illégales qui n'ont pas ou très peu été entendu : Mme JEAUGEY Corinne (ex-épouse Giraud) 0476 686866, Mme SCHULD Catherine, Mme RAYMOND Janine Fernande ...

Depuis 1998, le moyen utilisé (une procédure en divorce truquée) a permis l'affectation quasi totale (plus de 4 millions de francs) de biens communs à la partie adverse, en m'affectant 400 000,00 fr. de dettes.
Depuis 6 ans je galère sans revenus ni compensation. Au RMI, pas un seul avocat n'a osé traiter correctement mon dossier (BESSON MOLLARD, COSTA Alban, TIXIER Gérard, NAFIR GOUILLON ... ) contre des confrères qui ont " magouillé ".

Pour toutes les preuves : http://justice.trafic.free.fr ou sous GOOGLE taper : botta aubert avocate

Quels services ces " flics " ont rendu aux juges pour que :
MM BUFFIN Bernard, BUISSON Jacques, CATTEAU Charles, COUTIN Jean-Michel, FONTAINE Luc, Mme MAS Marie-Laure, Mme MARILLER C. ... bloquent toutes les procédures malgré des preuves irréfutables.

Ces escroqueries continuent parce que les victimes n'osent pas témoigner.
Une plainte isolée est classée ... des plaintes collectives seront plus difficiles à classer.

Sont concernés, les villes de l'agglomération (St Martin d'Hères, Eybens, Crolles, Meylan, Echirolles, Poisat, Fontaines ... ) et les environs du ressort du palais de justice de Grenoble (départements 38, 26, 05 ...)

Je cherche tous les moyens pour délocaliser (renvoyer devant d'autres juridictions) mes plaintes au pénal que les juges locaux enterrent sans instruction.

Est-il nécessaire de rappeler que je suis dans la ville où :

- L'ancien maire CARIGNON Alain (trafics avec un avocat à ses débuts en 1980) a été condamné à plusieurs années de prison.
- Le juge CARLE Francis a fait la une de la presse pour ses photos de filles dénudées (même sur personnes mineures) prises au palais de Justice, sans qu'on sache qui approvisionnait cette cour très spéciale.
- De multiples meurtres suspects à proximité dans le Vercors ont été attribués à la Secte du Temple Solaire (O.T.S.)

Les dérives de Jean-Louis VOIRAIN et quelques autres sont la conséquence de pratiques illégales, dans nos institutions, trop peu sanctionnées.
Les livres de Dominique SIMONNOT " une loterie nationale " et de Jacques VERGES " Dictionnaire amoureux de la justice " auraient pu aussi porter le titre "une roulette truquée"
René Forney, 4 chemin Montrigaud, 38000 Grenoble. tél. 0613 845996, reneforney1@gmail.com

L'auteur atteste l'exactitude et peut compléter les documents, il manque encore d'informations sur les autres associés des "policiers malhonnêtes " (25V6) :

(Seuls les noms des tierces personnes involontairement impliquées restent confidentiels mais sont remis aux responsables des sites Internet).